Le minimalisme

minimalisme

Le minimalisme

Qu’est ce que le minimalisme?

Le minimalisme a changé ma façon de voir les choses, en profondeur. Ca a été une véritable prise de conscience pour moi. Ce mode de vie consiste à simplifier tous les aspects de notre existence et à privilégier les expériences. Et de ne garder que l’essentiel, que ce qui compte pour nous. 

Certaines personnes arrivent à vivre avec une centaine d’objets mais chacun est libre de faire comme il le sent. Il faut simplement réfléchir à sa façon de consommer et voir quoi conserver pour être en accord avec nous-mêmes. Se débarrasser de ce qu’on trouve superflu est propre à chacun. 

De nos jours, une grande partie de la population veut avoir le dernier téléphone à la mode, la paire de chaussures dont tout le monde parle, une grande maison, une belle voiture, plein de vêtements, … 

On accorde beaucoup trop d’importance aux biens matériels, que ce soit parce qu’on a envie d’être admiré par les autres ou de se sentir bien parce qu’on possède des objets de valeurs. La société nous fait croire que ce qui compte c’est ce que nous avons, montrons et pas ce que nous sommes ou comment nous agissons.

Ne plus se laisser influencer…

D’ailleurs, avec les réseaux sociaux, on le voit très clairement. Beaucoup montrent leur vie sous leur meilleur jour, comme si leur vie était parfaite, qu’ils ne vivaient jamais de coups durs… Dans le but d’être admirés, d’être acceptés,… Mais est-on vraiment heureux comme ça? A t-on besoin d’avoir 20 sacs et 40 paires de chaussures pour se sentir bien? A-t-on besoin du dernier Iphone alors que le nôtre fonctionne toujours très bien? A-t-on besoin d’étaler les objets que l’on possède aux yeux de tous?

Pour moi, la réponse est non. Et quand je me suis intéressée au minimalisme, ça m’a vraiment ouvert les yeux. On nous martèle le cerveau avec des publicités, la société de consommation est omniprésente et on nous fait croire qu’on ne peut être heureux que si on possède des tas de choses. 

La société de consommation et moi

Pour tout te dire, pendant des années, j’étais une surconsommatrice aussi. Pas pour montrer aux autres que je possédais plein d’objets mais parce que j’achetais compulsivement pour me sentir mieux. Si j’avais passé une mauvaise journée, j’allais faire les magasins et j’achetais tout et n’importe quoi… J’ai fait l’acquisition d’objets que je n’ai quasiment jamais utilisés et dont je n’avais pas besoin. Que j’achetais juste parce que je pensais que ça me rendrait plus heureuse… Hors j’étais contente deux minutes puis l’effet s’estompait. Mes achats finissaient au fond de mes armoires et n’en bougeaient généralement plus.

Qu’est-ce que ça m’apportait? Rien! Ca me soulageait un court instant mais c’était tout. Je me suis retrouvée avec des tas de biens qui encombraient mon intérieur et dont je n’avais aucune utilité. Après, je m’en voulais parce que je me disais que je les avais achetés pour rien mais ça se limitait à ça. Je me disais que j’étais « comme ça » et je l’acceptais. Et je continuais à  dilapider mes sous sans bonnes raisons. 

Pourquoi devenir minimaliste?

Quand j’ai découvert des articles sur le minimalisme, j’ai eu un déclic. J’ai enfin réalisé que mon mode de vie n’était une solution à aucun problème, j’ai pris la décision de changer et je me suis sentie mieux!

En passant à un mode de vie plus minimaliste (je n’ai pas encore atteint mon but mais c’est en progression), je suis devenue plus épanouie et j’ai économisé des sous (enfin j’ai évité de dépenser quoi^^). Et en adoptant cette façon de vivre, on essaie d’épurer tous les aspects de nos vies,  pas que notre maison mais aussi nos activités, nos connaissances,…

Par quoi commencer?

Je te conseille de commencer par le tri de ton intérieur, mais c’est à toi de voir 🙂 Je me suis informée sur le sujet et j’ai regardé le documentaire « Minimalism » sur Netflix. Puis, j’ai commencé à faire un tri, un très gros tri. Ca tombait super bien parce que j’allais justement déménager. Donc ça m’a permis de vivre un déménagement beaucoup moins prise de tête et plus rapide.

Au niveau du tri, je me suis attaquée à tout ce que j’avais, sans suivre de méthode particulière. Je regardais simplement si j’aimais vraiment les objets que j’avais et si je les utilisais régulièrement. Si oui, je les gardais. Si non, je les mettais sur le côté pour les vendre ou les donner. Ca m’a pris beaucoup de temps. Mais j’ai eu l’occasion de faire tout mon tri en quelques jours comme j’étais en vacances. Je trouvais ça assez amusant mais c’est une expérience fatiguante quand même.

Une fois que j’ai emménagé dans mon nouvel appartement, j’ai refait un mini tri. Si je voyais que j’avais gardé des objets dont j’aurais pu me passer, je les mettais sur le côté. Finalement, au total, je me suis débarrassée d’une bonne partie de mes affaires et je ne le regrette pas! 

Le minimalisme, pas juste chez toi

En adoptant le minimalisme dans ton lieu de vie, tu as plus d’espace. Tu peux mieux ranger ce que tu possèdes, tu ne dois plus chercher longtemps après un objet. Du coup, tu gagnes du temps et aussi au niveau du nettoyage!

Mais le minimalisme ne se limite pas à faire le tri dans son intérieur. C’est un véritable mode de vie. C’est aussi faire des choix dans son agenda, voir quelles activités on a envie de privilégier, quelles relations on a envie de conserver. Tu es habituée à voir une connaissance tous les 2 mois et cela t’ennuie? Pourquoi continuer? Si cette personne ne te rend pas heureuse, cela ne sert à rien de te forcer à rester en contact avec.

Tu prends des cours de cuisine mais tu as horreur de ça et tu as toujours rêvé de prendre des cours de danse mais tu n’as pas le temps? Zappe le cours de cuisine et inscris-toi au cours de danse! Fais une croix sur tout ce qui ne te permet pas de t’épanouir dans ta vie et tu auras beaucoup plus de temps pour faire ce qui te tient vraiment à coeur 🙂

Je n’ai pas encore terminé cette étape-là, j’y réfléchis mais c’est loin d’être terminé. Ca me semble plus difficile que de faire le tri de mes objets. Mais ça dépend de chacun! Les personnes fort attachées à leurs biens auront plus de mal avec le tri de leur maison.

Un des autres buts du minimalisme est de se sentir en paix avec soi-même, respecter ses convictions, ses valeurs (j’y travaille aussi 🙂 ). Et en acceptant de ne laisser entrer dans notre vie que ce qui nous rend heureux, c’est possible. 

Les avantages du minimalisme

En devenant minimaliste, tu vas avoir plus de temps libre. Moins de temps passé à nettoyer, à fouiller dans tes affaires pour retrouver ce que tu cherches, pas d’obligations de voir les personnes qui ne t’apportent rien, plus besoin de faire les activités que tu n’aimes pas. Grâce au minimalisme, on peut vraiment être quelqu’un de plus heureux.

Avec tout le temps dont tu disposeras, tu pourras voir les proches qui comptent vraiment pour toi. Tu pourras aussi faire de nouvelles expériences, partir en voyage (comme ne plus acheter sans cesse va te faire économiser 😉 ). Tu auras l’occasion d’apprendre de nouvelles choses, de tester de nouveaux loisirs. Tout ce que tu as envie de faire depuis longtemps mais que tu n’arrivais pas à faire parce que tu étais occupée non-stop.

Quelques livres qui pourraient t’intéresser 🙂 :

  La magie du rangement de Marie Kondo

L’essentiel et rien d’autre

 Minimalisme

Le bonheur est dans le peu

Apprendre à jeter et à se simplifier la vie (Larousse)

 

Le minimalisme va rendre ta vie plus belle !

Alors, prête à commencer?  🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top